Il s'agit ici de présenter l'évolution des paléomilieux nord-américains, particulièrement les paysages végétaux, depuis le Dernier Maximum Glaciaire (21 000 ans BP) jusqu'au début du présent interglaciaire (11 600 BP). Géovisualisation des caractéristiques bioclimatiques du passé en lien avec l’actuel
Didier Soto - LCRE ; UMR 5600 ; Université Jean Moulin (Lyon III) 
Tout public - ArcMap 8.1 

Les études des bassins versants ont trouvé une nouvelle dynamique depuis l'essor de l'industrie géospatiale et des systèmes d'information géographique (SIG). Les données altimétriques sont devenues disponibles grâce aux systèmes radars et permettent la cartographie des bassins versants avec une précision acceptable surtout pour les études environnementales. Apport des SIG et du GPS pour la modélisation de l'espace
Saïd Dekhinat - Université de Batna, Algérie
Tout public - ArcGIS 9.3 

Résumé bientôt disponiblePoussières sahariennes au-dessus de la France
Jean-Michel Métivier - IRSN

L’atelier présente l’expérience d'Andrea Amparore, analyste S.I.G. du Yellowstone National Park en 2009. Méthode d'analyse temporelle pour le suivi d'objets mobiles : Étude des conflits homme/grizzly dans le Yellowstone National Park (USA) 
Andrea Amparore - Yellowstone National Park
Tout public - ArcMap 

Le Parc naturel des Vosges du Nord oeuvre depuis plus de 35 ans pour la préservation des vergers hautes tiges. Ces vergers traditionnels constituent une couronne verte autour des villages, véritable zone tampon entre milieux urbains et naturels. Depuis les années 70’s, ces vergers connaissent un déclin marqué. Pour suivre leur évolution et identifier les causes de cette disparition, le SYCOPARC  a crée une base de données qui identifie ces vergers à partir des photographies aériennes (BD Ortho). Cette donnée permet de suivre la pertinence des actions sur le territoire et d’appuyer les enjeux stratégiques notamment dans le cadre de sa contribution aux porters à connaissance.La Base de données Vergers hautes tiges, un outil de connaissance pour leur préservation sur le territoire du PNR des Vosges du Nord
Marie Vaxelaire - SYCOPARC
Tout public - ArcGIS 9.3.1  

Résumé bientôt disponibleRetour sur la planification des énergies marines renouvelables en France métropolitaine
Pierre Vigné et Laurie Anne Héno - CETE Normandie Centre
Frédéric Villers - CETMEF
Marianne Piqueret - Préfecture Maritime Atlantique 

Résumé bientôt disponibleLa télédetection : outil opérationnel pour le suivi et la surveillance du phytoplancton sur le littoral français
Angéla Trabelsi - Ifremer
Tout public - ArcGIS 9.3, Spatial Analyst

Les systèmes d’information géographique présentent une plate forme de grande capacité de collecte, de gestion, de manipulation, d'analyse, de modélisation et d'affichage de données géoréférencées. Dans le cadre d’une modélisation hydrogéologique littorale, l’utilisation d’un SIG est indispensable pour générer le jeu de données géographiques nécessaire aux modèles numériques spatialement distribués. La modélisation hydrodynamique de la plage d’Hardelot (Pas-de-Calais, France) pose le problème de la saturation quasi constante du sable de la plage et de son érosion sur la partie sud. Ce cas singulier est analysé en couplant un SIG (ArcGIS 9.3) avec un système de modélisation hydrogéologique (GMS 6.0) afin de développer une modélisation spatialement distribuée adaptée. Le couplage GMS / ArcGIS permet ainsi de résoudre le problème complexe de l’écoulement de la nappe souterraine et l’intrusion marine pour notre cas d’étude. La présente contribution porte donc sur le « workflow » utilisé pour préparer les données (ArcCatalog), modéliser les écoulements dans le système hydrogéologique côtier (GMS) et représenter les résultats obtenus (ArcMap). SIG et modélisation hydrogéologique littorale : application à la plage d'Hardelot (Pas-de-Calais, France)
Fadi Chaaban - Laboratoire Génie Civil et géo-Environnement (LGCgE), Polytech'Lille
Tout public - ArcGIS 9.3

Le risque agroenvironnemental est apprécié suivant une combinaison d’indicateurs simples de la vulnérabilité des milieux et de la pression agricole exercée. Le logiciel ArcGIS 9-3.1 (dont le module Spatial analyst) est utilisé pour l’analyse spatiale et le traitement des données adaptées. Usage de la géomatique afin de déterminer les zones à risque agroenvironnemental pour la qualité des eaux de surface
Odile Leccia - CEMAGREF
Tout public - ArcGIS 9.3.1 - Spatial Analyst - Data Interoperability

La présentation montrera les différentes étapes effectuées pour affecter des données de la BDTOPO(c)IGN sur un réseau routier déjà existant. Le résultat permet ensuite via un logiciel interne de calculer des émissions de Gaz à Effet de Serre sur chacun des tronçons routiers. Etudes du transport routier et des émissions de Gaz à Effet de Serre associées en Haute Normandie
Mélanie Le Jan - Air Normand
Spécialistes SIG - ArcView et Spatial Analyst

L'objectif de ce travail est de montrer comment la science permet de connaitre, de mesurer et de prévenir un risque et de mettre en oeuvre des mesures destinées à en limiter les effets en utilisant un Système d'Information Géoscientifique. Crues et inondations : Les comprendre pour mieux les prévenir
Marie-José Broussaud - Institut National de Recherche Pédagogique
Tout public - ArcGIS 8.3

Les projets menés par les différentes équipes spécialisées en cartographie des fonds marins ne visent pas à cartographier la totalité des fonds marins européens car ce serait une entreprise beaucoup trop longue et coûteuse. Les équipes travaillent donc à mettre au point des méthodes de prédiction des types d’habitat à partir de nombreux facteurs, dont la profondeur, le type de fond, les courants, la température ; autrement dit, des méthodes d’utilisation de l’information disponible pour prédire les types d’habitat benthique. C'est dans ce but, et pour répondre à la fois à une demande de l'Europe (projet EUSeaMap) et nationale (Agence des aires marines protégées), que le service DYNECO / AG, de l'Ifremer, et l'IMA (Institut des Milieux aquatiques) se sont associés.Modélisation spatiale des habitats benthiques à l'échelle continentale
Mickaël Vasquez, Jacques Populus - Ifremer
Anouar HAMDI - IMA
Tout public - ArcView, Spatial Analyst

Pour mettre en œuvre la Directive Cadre Européenne sur l’Eau, il n’existait pas de données homogènes sur le territoire national concernant les pression sur l’hydromorphologie et les risques d’altérations qui en découlent. Le Ministère du Développement durable a donc confié au Cemagref de Lyon l’élaboration d’une méthode d’analyse permettant de se prononcer de manière homogène sur le territoire national sur les caractéristiques hydromorphologiques. Le système d’audit SYRAH-CE, s’appuie sur une évaluation du « risque d’altération » à large échelle qui permet de renforcer l’effort d’analyse au niveau inférieur si des probabilités d’altérations importantes sont identifiées. Pour les traiter, l’audit repose sur la valorisation de couches d’informations géographiques, et de bases de données existantes, et sur leur croisement avec des informations nécessaires à la gestion, la programmation, la décision et l’évaluation des actions de restauration. L'utilisation des outils ESRI dans le projet SYRAH : Système relationnel d'Audit de l'Hydromorphologie des cours d'eau
Willian Guérin - Agence de l'Eau Artois-Picardie
L. Vallette (CEMAGREF),
L. Frilleux (GINGER STRATEGIS)
Tout public - Gamme ArcGIS

La nouvelle directive européenne sur les inondations est en cours de définition pour une application prochaine en France. Dans ce cadre, DHI développe un outil SIG adapté aux exigences de cette nouvelle directive afin de permettre les pré et post traitements nécessaires à la réalisation de cartographies de l’aléa au risque. Ce nouvel outil permettra une application efficace et homogène de la directive.Un outil pour l’application de la nouvelle directive européenne sur les inondations
Samia Mejdi - DHI
Tout public - ArcGIS

Comment grâce à l'utilisation d'un système d'information en ligne (INTRANETIS) intégré à ArcGIS Server, les Caisses d'Epargnes proposent une gestion durable de leurs actifs forestiers. 3 ans de valorisation durable des actifs forestiers des Caisses d'Epargne
Renaud Vallot - V&R
Tout public - ArcGIS Server

La notion de SIG d'entreprise est mise en oeuvre à travers le prototype TOTAL SIG Bio Diversité qui offre un accès Intranet aux données WCMC de biodiversité à partir d'une application RIA (Rich Internet Application). Prototype SIG Bio Diversité : où le système d'information devient géographique
Laurent Dezou - MobiGIS
Tout public - ArcGIS Server SDK pour application RIA de type Flex

Au cours de l’élaboration du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la Sioule, l’outil SIG a été utilisé de différentes manières suivant l’état d’avancement de la démarche. De l’outil simple de cartographie qui a permis de faire prendre conscience aux acteurs du territoire des caractéristiques de ce dernier (agriculture, environnement, urbanisation…), il est devenu un outil d’analyse soulignant les enjeux et pressions permettant à la Commission Locale de l’Eau (CLE) de les prioriser. De ces enjeux ont été identifiés leur tendance d’évolution sur 10 ans, afin de construire différents scénarios permettant d’atteindre les objectifs fixés par la Directive Cadre Européenne. Ce long processus doit ainsi aboutir à la construction de la stratégie du SAGE (définition des grandes orientations en termes de gestion qualitative, quantitative de l’eau…) et à la rédaction des documents réglementaires. L'outil SIG au service de la gestion de l'eau et des milieux aquatiques
Cécile Fourmarier-Molas - SMAD des Combrailles
Tout public - ArcView

Devant le phénomène d’érosion de la biodiversité, les programmes de conservation et de restauration des espèces et de leurs habitats se sont multipliés. Toutefois leur succès est conditionné à la bonne prise en compte des aspects fonctionnels (utilisation des territoires par les espèces, connectivité des zones à forte richesse écologique, identification des corridors de déplacement,…) La mise en évidence des fonctionnalités écologiques des territoires au travers du SIG
Frédéric Mony - Biotope
Tout public - ArcView, Spatial Analyst

Cartographie de l'abondance relative (nb d'individus/km) des animaux observés dans les mailles d'une grille régulière et cartographie de l'intensité du trafic maritime (linéaire de trajet par maille). rasterisation et croisement des deux informations en vue de construire des zones à risque de collision entre grands cétacés et grands navires. Proposition de zones à protéger. Evaluation des zones à risque de collision entre grands navires et grands cétacés et proposition de solutions
Léa David - écoOcéan Institut
Tout public - ArcMap, ETGeowizard

Résumé bientôt disponibleLutte contre la déforestation : illustration de l‘importance de la télédétection sur un projet à Madagascar
Patricia Dankha de Planet Action et le représentant d’une ONG bénéficiaire
Tout public 

Résumé bientôt disponibleUtilisation d’ArcGIS dans les différentes activités d’un bureau d’étude en environnement : retour d’expérience
Benoit Cnockaert, Emmanuelle Brunet, Rui Ribeiro Barata - Oréade-Brèche Est
Tout public 

Une valeur d’aléa est définie sur l'ensemble du département en fonction des paramètres géologiques des terrains observés et des analyses effectués en laboratoire. Définition et mise en oeuvre d'une méthodologie appliquée à la cartographie d'un aléa naturel : l'amiante environnemental en Haute-Corse
Zammit Carol, Didier Lahondère - BRGM
Tout public - ArcGIS 9.3

IGN France International propose de présenter des projets menés en Afrique sur le thème de la maitrise du territoire (risque environnemental, évaluation agricole, etc.) à l’aide des outils de la gamme ArcGIS d’ESRI : les exemples en Egypte et au Sénégal.Maîtrise durable des territoires : l’expérience d’IGN France International en Afrique (les exemples en Egypte et au Sénégal)
Jean-Charles Pruvost, Aude Areste Lamendour - IGN France International