Les distributeurs d'eau, confrontés à des problèmes de dépassement des normes en nitrates ou phytosanitaires, cherchent des solutions pour réduire ces teneurs. En Isère, les captages d'eau étant situés en milieu rural, ce sont généralement les activités domestiques et agricoles qui peuvent être à l'origine de la pollution. En parallèle aux propositions classiques de traitement de l'eau ou de raccordement de réseau, la Chambre d'agriculture de l'Isère propose d'adhérer à une démarche de lutte contre les pollutions en amont du captage (programme Terre & eau). Cette mission consiste à réaliser un diagnostic des pratiques agricoles et identifier les améliorations possibles, puis à sensibiliser les agriculteurs aux changements de pratiques favorables à la préservation de la ressource en eau. Ces changements de pratiques sont identifiés, contractualisés sous forme de Mesures Agri-Environnementales, contrat d'une durée de 5 ans avec l'Etat, suivis et actualisés à la parcelle à travers un travail cartographique. Les cartes produites sont un outil de diagnostic, d'animation et de suivi de la démarche, lors des réunions entre agriculteurs et gestionnaires de captages. Suivi actualisé d'indicateurs agricoles parcellaires sur des zones de protection de captages d'eau potable : d'une base postgis à une carte interactive
Véronique Dardare - Chambre d'Agriculture de l'Isère
Tout public - ArcGIS Desktop, ArcPublisher, ArcReader

L'Agriculture d'aujourd'hui et de demain doit plus que jamais concilier les facteurs économique et environnemental. L'interprétation de la carte des sols permet de donner à l'agriculteur de nombreuses clés de décision. Notre propos sera notamment illustrer par une cartographie à haute résolution, obtenue par mesure de la résistivité des sols. La carte des sols : outil d'aide à la décision pour économiser engrais et produits phytosanitaires.
Laurence Denis - GEONORD
Tout public - ArcGIS

La réduction des intrants phytosanitaires est un des axes de recherche majeur de l’Institut de la Vigne et du Vin depuis vingt ans. Aujourd’hui cette thématique trouve une nouvelle résonance dans le cadre de l’application du Grenelle de l’environnement qui indique une réduction des intrants de 50% à l’horizon 2018. L’action Ecophyto de l’IFV coordonne plusieurs projets vers la réalisation de cet objectif ambitieux. La cartographie temps réel des maladies de la vigne indique le risque local qui va déterminer la dose de produit à appliquer en fonction de la vigueur de la vigne. A l’échelle de la parcelle viticole les méthodologies de l’IFV vont aboutir à une pulvérisation de précision au cep par cep au travers l’application d’un Plan de Traitement Optimisé. Les stratégies de l’IFV pour la réduction
des usages de pesticides en viticulture
Christian Debord - Institut Français de la Vigne et du Vin
Tout public - ArcView, ArcGIS Server